Coordonnateur national chargé du projet de prise en charge des filles en situation de vulnérabilité dans les provinces Bujumbura mairie, Gitega et Ruyigi «Projet Mpore Mwana »

SOJPAE-BURUNDI

Publié il y a 5 mois

La SOJPAE-BURUNDI, dans le cadre de son Projet « MPOREMWANA » financé par l’Unicef, voudrait recruter un chargé du projet MPOREMWANA pour une durée de 8 mois. Les candidat (e)s, de nationalité burundaise intéressés par cet appel d’offre sont invité (e) s à consulter les termes de références et soumettre leurs dossiers de candidatures au siège de la SOJPAE sis Kinanira III tous les jours de 8H00 à 17H30. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au Vendredi 18 Mai à 16H00. Pour tout contact, veuillez téléphoner au 22276852 ou au 71 459 354.

Les dossiers de candidature composés des documents suivants sont à adresser au Président de la SOJPAE-BURUNDI :

– Une lettre de motivation adressée au Président de la SOJPAE ;
– Un curriculum vitae ;
– Les copies des diplômes certifiées ;
– Les attestations des services rendus, stages et formations acquises ;
– 2 Photos Passeport
– 2 personnes de référence.

Les dossiers remis ne sont pas restitués aux candidats et seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour passer un test écrit.

Titre du projet:
Projet « Mpore Mwana », financé par l’UNICEF et mis en œuvre par la SOJPAE
But du projet: Réhabilitation de 1800 jeunes filles en situation de vulnérables dans les provinces de Bujumbura-Mairie, Gitega et Ruyigi.

Cibles du projet:

  • 800 filles en mairie de Bujumbura
  • 600 filles en province Gitega
  • 400 filles en province de Ruyigi

Missions liées au poste de coordinateur du projet

Le coordonnateur du projet Mpore Mwana sera chargé de la coordination et de la gestion de tous les aspects de la mise en œuvre du projet dans les provinces de Bujumbura -Mairie, Gitega et Ruyigi conformément aux directives prescrites par les différents partenaires d’exécution du projet.

Durée du contrat: C’est un contrat de court terme d’une durée de 8 mois

Responsabilités du coordinateur du projet

Sous la supervision du Chargé des Programmes de la SOJPAE, le coordonnateur du projet :
• planifie, programme et budgétise toutes les activités en rapport avec la mise en œuvre du projet.
• élabore les séquences de mise en œuvre du projet et les budgets correspondants
• élabore des outils de mise en œuvre et de suivi-évaluation de la mise en œuvre du projet
• dirige la mise en œuvre de toutes les activités nécessaires pour atteindre tous les objectifs du projet;
• mets en œuvre les activités du projet conformément au plan d’action du projet en respectant:
• les objectifs identifiés
• les groupes cibles du projet
• les ressources allouées à chaque activité
• les délais/calendrier de mise en œuvre des activités
• élabore et fournis des rapports de progrès réguliers sur la mise en œuvre du projet
• effectue des évaluations périodiques qui renseignent sur l’état d’avancement des activités et le niveau d’atteinte des objectifs du projet.

Principaux résultats attendus des activités du coordinateur du projet

• Plan d’exécution du projet retraçant les relations de causes à effets avec un cadre logique cohérent est élaboré ;
• Plan des dépenses cohérant avec les séquences de mise en œuvre des activités du projet est élaboré ;
• Les copies des grilles/outils de suivi des activités et des dépenses engagées par type d’activités sont élaborés ;
• Grilles d’évaluation des activités sont élaborés ;
• La cartographie des organisations partenaires dans la mise en œuvre du projet est élaborée ;
• Document(s)-cadre(s) de coopération avec les partenaires de terrain dans la mise en œuvre du projet (l’administration publique, les organisations communautaires à la base, les organisations de la société civile, les leaders communautaires qui s’occupent de la protection des droits de l’enfant, un comité de pilotage du projet au niveau communautaire qui fait office d’interface entre les bénéficiaires du projet et le staff du projet Mpore Mwana, etc ) sont mis en place ;
• Les documents des rapports ( PV de réunions, rapports de progrès, mensuels, trimestriels, semestriels, d’évaluations etc…) sont confectionnés ;
• Une base de données sur la mise en œuvre du projet est élaborée.

Qualifications requises pour le poste

• Avoir un diplôme de licence ou équivalent en sciences sociales, communication du développement ou relations publiques, économie rurale/développement ou domaine similaire ;
• Expérience avérée en gestion de projet, évaluation et budgétisation de projet.
• Expérience démontrée dans les méthodologies de recherche communautaire participative et l’analyse de politiques et de programmes ;
• Connaissances appliquées sur le développement communautaire, les stratégies et outils d’action sociale, l’évaluation des besoins et l’analyse de l’écart ;
• Connaissance des problèmes liés au genre et à la protection de l’enfant :
– affectant spécialement les filles ;
-des programmes de formation professionnelle des filles ;
• Expérience de réseautage et de collaboration avec les populations urbaines et rurales ;
• Excellentes compétences en communication orale et écrite en kirundi et en français, y compris la rédaction de rapports et d’exposés et la présentation et la publication de résultats de recherche ;
• Avoir une expérience et compréhension démontrées sur les questions du genre, un engagement prouvé et capable d’affronter les inégalités économiques et basées sur le genre auxquelles les femmes font face dans les communautés rurales défavorisées ;
• Excellentes compétences en relations interpersonnelles, gestion du temps et résolution de problème, et excellentes capacités organisationnelles ;
• Connaissance des logiciels Word, PowerPoint, Excel,
• Avoir des connaissances en Microsoft Project ou autre logiciel de gestion de projets constituerait un atout

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiOffres d'emplois